Archives de l’auteur pcf-hurepoix

Parpcf-hurepoix

Protégé : Assemblée générale le 13 janvier 2017 20h au local

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Parpcf-hurepoix

Mobilisation contre les modifications d’horaires et les fermetures de bureau de La Poste

La Poste assure un service public essentiel remis en cause par la diminution de l’activité courrier. La remise en question nécessaire s’accompagne de stratégie de rentabilité (externalisation et rationalisation). 68 des 113 bureau de La Poste en Essonne sont concernés par les réorganisations en cours…avec des avancées à saluer à RIS ORANGIS:

Une lutte victorieuse avec le collectif départemental de La Poste  et le collectif syndical CGT FAPT et SUD de RIS-Orangis :

– Accord sur les revendications des postiers de Ris-Orangis sur les remplacements de vacances de poste et les travaux du bureau de poste principal

– Les congés pendant les jours de grève seront neutralisés.

– Les retenues de salaire seront étalées suite aux 64 jours de grève !!

 

Cela se traduit par des changements d’amplitude horaire parfois drastiques qui peuvent aller jusqu’à la fermeture (avec remplacements par des agences postales communales ou des “relais urbains” en grande surface).

Le PCF-Hurepoix est également mobilisé.

Sur le secteur de la section Hurepoix, de nombreux bureaux sont concernés avec une baisse moyenne des horaires d’ouvertures autour de 20%, à  Limours Briis sous forge, Forges les bains, Dourdan, Etrechy Bouray sur Juine Lardy Saint Chéron, Breuillet, Arpajon Marolles en Hurepoix Saint Germain les Arpajon Boissy sous Saint Yon, Bruyeres le Chatel, Egly

Parpcf-hurepoix

Recul temporaire sur les projets de fusions des communes en Hurepoix

Deux projets de fusion concernent les communes de l’Hurepoix:  Boissy s/ St Yon, St Yon et Mauchamps +Bourray et Lardy

 

 

 

 

 

 

Les échéances proposées ne permettent aucune consultation cyitoyenne digne de ce non. Devant ce déni de démocratie et à l’appel du Front de Gauche les citoyens se sont mobilisés pour refuser dans un premier temps la date imposée du 15 décembre pour valider les fusions.

Avec la loi Notre (nouvelle organisation territoriale de la République) et la loi ALUR (accès au logement et l’urbanisme rénové) le gouvernement Valls impose une réforme territoriale qui a des conséquences sur le quotidien des français (voir notre article sur le démantèlement de l’office HLM OPIEVOY). Sous couvert de simplifications, les fusions de communes  rajoutent une couche au mille feuille administratif sans bénéfice visible pour les usagers.

Parpcf-hurepoix

Protégé : Vote des communistes sur la stratégie des élections de 2017 (du 24 au 26 novembre)

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Parpcf-hurepoix

Quelques avancées dans le dossier OPIEVOY!

L’Opievoy devient « les Résidences Yvelines Essonne », un article du Parisien après le premier conseil d’administration de l’ex Opievoy (cliquez pour lire)

Des  garanties ont été obtenues suite à la mobilisation dans le cadre de la reprise  de l’OPIEVOY  par  la  SAHLM Agglomération parisienne .

Face au démantèlement de l’office public HLM OPIEVOY le parti communiste est sur le terrain depuis plusieurs mois et cette mobilisation a fini par porter ses fruits. Certes l’OPIEVOY va être cédé à un bailleur privé mais cela va se faire dans un contexte encadré avec des garanties pour les locataires et les employés actuels de l’OPIEVOY. Cela a été rendu possible par la mobilisation du parti communiste français sur le terrain auprès des locataires avec en point d’orgue une manifestation devant le ministère au moment d’une réunion entre la ministre du logement et les élus communistes mobilisés sur le dossier.

Les détails sont à retrouver dans l’article du parisien ci-dessous: manif-opievoy

 

Le tract: tract-opievoy-29-11-16

 

Le plan Bédier/Durouvray envisage le démantèlement de l’Opievoy avec un traitement particulier pour les parcs de l’Essonne (45 communes concernées ) et les Yvelines (72 communes) qui représentent 31 578 logements et 63% du patrimoine de cet office public interdépartemental.

Les logements de ces 2 départements pourraient être cédés à une société anonyme HLM avec un actionnaire majoritaire dont les objectifs de gestion, les pratiques de loyer, les priorités sociales, les services aux habitants, les pouvoirs des locataires et des élus sur les décisions  et les liens avec les collectivités territoriales ne sont pas les mêmes que ceux que le mouvement des offices HLM porte depuis des décennies.

Ce plan se fait dans l’opacité tout en cherchant à mettre les locataires et les collectivités territoriales concernées devant le fait accompli., notamment en faisant le forcing pour que le décret de la dissolution de l’Opievoy soit signé dans la période des congés d’été.

Face à ce danger les 2 fédérations du PCF ont décidé de lancer une pétition commune :

le lien vers la pétition sur change.org :

https://www.change.org/p/madame-la-ministre-du-logement-et-de-l-habitat-durable-le-parc-hlm-opievoy-doit-rester-dans-le-domaine-public?recruiter=68714846&utm_source=petitions_show_components_action_panel_wrapper&utm_medium=copylink

Nous invitons chacun à la signer, en indiquant vos motivations, et à la faire connaitre auprès des locataires et des élus des villes concernées.

 

Parpcf-hurepoix

Protégé : Fête de l’huma 2016

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Parpcf-hurepoix

Que demande le peuple, la grande consultation citoyenne

65000 questionnaires remplis dont ont été tirés “7 axes d’action pour construire la France en commun en choisissant l’Humain d’abord ”  .

 

Le Parti communiste a lancé une grande consultation citoyenne pour avoir un grand débat public, faire émerger les exigences populaires, ouvrir des solutions face à la crise. L’occasion pour la section Hurepoix de rencontrer les gens pour des discussions la France, l’Europe, le monde. De nombreuses discussions lors de points fixes sur les marchés, une grande distribution sur le stand à la fête de l’Huma. Bref, une belle initiative. Les résultats tirés des 65000 questionnaires remplis sont consultables ici.