Archives de catégorie Archives

Parpcf-hurepoix

OXFAM. 82% des richesses de 2017 dans les mains de 1%

Les fruits de la croissance confisqués par une poignée : le constat, chiffre à l’appui, de l’ONG Oxfam à la veille de Davos. Avec un chapitre consacré à la France qui est dans le droit il de cette tendance.

Alors que la France des premiers de cordées pavoise sur son attractivité à la veille de la rencontre annuelle du gotha de la finance mondiale à Davos, l’ONG Oxfam a publié son rapport sur les inégalités intitulé « Récompenser le travail, pas la richesse ». Un appel car la réalité est précisément inverse. Ox- fam explique en effet que « 82% de la richesse créée l’an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1% le plus riche de la population de la planète » alors que « 3,7 milliards de personnes, soit 50% de la population mondiale, n’a pas touché le moindre bénéfice ». Un véritable « boom des milliardaires ». Une situation qui n’est pas l’apanage de l’exploitation des pays en développement. Le rapport consacre en effet un chapitre à la France où « le fossé entre riches et pauvres atteint des sommets » puisque « 28% des richesses créées ont profité aux 1% les plus riches, les 50% les plus pauvres se partageant 5% ». Une situation qui ne va pas aller en s’améliorant puisque l’OCDE a publié une étude la semaine dernière montrant que 42% des gains liés à la réforme fiscale de Macron seraient captés par les 5% les plus riches et que parmi eux, 1% bénéficiera même d’une hausse de revenu de 9.600 euros en 2018.

La France est également épinglée par Oxfam pour être « la championne d’Europe pour le montant de dividendes versés par les entreprises par ses actionnaires » : 44 milliards d’euros en 2017 par les entreprises du CAC40, soit trois fois plus qu’il y a 15 ans. Et l’ONG de souligner aussi la générosité à l’endroit des PDG, soulignant, par exemple, que « le PDG de Sanofi gagne en moins d’une journée le revenu annuel moyen d’un Français ». Et de conclure que, en France, « c’est au sein des entreprises que les inégalités se créent ».

Angélique Shaller (La Marseillaise, le 23 janvier 2018)

Parpcf-hurepoix

Tract pour la journée de la femme

Adresse aux femmes: Soyons libres et égales…Nous, les femmes, sommes la moitié de l’humanité et pourtant nous sommes
toujours considérées comme des mineures qu’il faut accompagner, diriger, voire
soumettre, en allant jusqu’à nous imposer des codes vestimentaires.

exe_tract_8_mars_2017_nb

 

PCF Hurepoix “fil rouge” communiste La Norville Arpajon “parti communiste”

Parpcf-hurepoix

Débat le samedi 4 mars à Brétigny

“L’enjeu est de taille”, avec les Présidentielles et les Législatives.  Car en 2017 il faut en finir avec la régression sociale de ce quinquennat,  écarter la droite et faire échec au FN. 

Dans cet esprit nous ne nous résignons pas à la division de la gauche. Quel que soit le résultat de la Présidentielle, nous aurons besoin de députés PCF, Front de gauche, progressistes, pour être à l’Assemblée Nationale comme sur le terrain, les porte-parole du monde du travail, des points d’appui à gauche, contre les politiques d’austérité, pour apporter des  réponses urgentes aux attentes populaires.

Nous vous invitons à venir en débattre, en présence de Laurent GABORIAU, syndicaliste candidat, titulaire, présenté par le PCF/FDG, dans notre circonscription et Solange ENIZAN élue à Arpajon, sa suppléante, autour d’un verre,  

SAMEDI  4 MARS – 11H

SALLE Robert BARRAN

Rue du Bois de Châtres

Brétigny sur Orge

INVITATON PCF 2 2017 9103

 

PCF Hurepoix “fil rouge” communiste La Norville Arpajon “parti communiste”

Parpcf-hurepoix

Fête de l’Humanité 2016

La fête de l’Huma s’est tenue du 9 au 11 septembre 2016. Dans un contexte social et politique très particulier les communistes ont réussi le pari d’un rassemblement populaire de grande ampleur. Lire la suite

Parpcf-hurepoix

Recul temporaire sur les projets de fusions des communes en Hurepoix

Deux projets de fusion concernent les communes de l’Hurepoix:  Boissy s/ St Yon, St Yon et Mauchamps +Bourray et Lardy

 

 

 

 

 

 

Les échéances proposées ne permettent aucune consultation cyitoyenne digne de ce non. Devant ce déni de démocratie et à l’appel du Front de Gauche les citoyens se sont mobilisés pour refuser dans un premier temps la date imposée du 15 décembre pour valider les fusions.

Avec la loi Notre (nouvelle organisation territoriale de la République) et la loi ALUR (accès au logement et l’urbanisme rénové) le gouvernement Valls impose une réforme territoriale qui a des conséquences sur le quotidien des français (voir notre article sur le démantèlement de l’office HLM OPIEVOY). Sous couvert de simplifications, les fusions de communes  rajoutent une couche au mille feuille administratif sans bénéfice visible pour les usagers.

Parpcf-hurepoix

Quelques avancées dans le dossier OPIEVOY!

L’Opievoy devient « les Résidences Yvelines Essonne », un article du Parisien après le premier conseil d’administration de l’ex Opievoy (cliquez pour lire)

Des  garanties ont été obtenues suite à la mobilisation dans le cadre de la reprise  de l’OPIEVOY  par  la  SAHLM Agglomération parisienne .

Face au démantèlement de l’office public HLM OPIEVOY le parti communiste est sur le terrain depuis plusieurs mois et cette mobilisation a fini par porter ses fruits. Certes l’OPIEVOY va être cédé à un bailleur privé mais cela va se faire dans un contexte encadré avec des garanties pour les locataires et les employés actuels de l’OPIEVOY. Cela a été rendu possible par la mobilisation du parti communiste français sur le terrain auprès des locataires avec en point d’orgue une manifestation devant le ministère au moment d’une réunion entre la ministre du logement et les élus communistes mobilisés sur le dossier.

Les détails sont à retrouver dans l’article du parisien ci-dessous: manif-opievoy

 

Le tract: tract-opievoy-29-11-16

 

Le plan Bédier/Durouvray envisage le démantèlement de l’Opievoy avec un traitement particulier pour les parcs de l’Essonne (45 communes concernées ) et les Yvelines (72 communes) qui représentent 31 578 logements et 63% du patrimoine de cet office public interdépartemental.

Les logements de ces 2 départements pourraient être cédés à une société anonyme HLM avec un actionnaire majoritaire dont les objectifs de gestion, les pratiques de loyer, les priorités sociales, les services aux habitants, les pouvoirs des locataires et des élus sur les décisions  et les liens avec les collectivités territoriales ne sont pas les mêmes que ceux que le mouvement des offices HLM porte depuis des décennies.

Ce plan se fait dans l’opacité tout en cherchant à mettre les locataires et les collectivités territoriales concernées devant le fait accompli., notamment en faisant le forcing pour que le décret de la dissolution de l’Opievoy soit signé dans la période des congés d’été.

Face à ce danger les 2 fédérations du PCF ont décidé de lancer une pétition commune :

le lien vers la pétition sur change.org :

https://www.change.org/p/madame-la-ministre-du-logement-et-de-l-habitat-durable-le-parc-hlm-opievoy-doit-rester-dans-le-domaine-public?recruiter=68714846&utm_source=petitions_show_components_action_panel_wrapper&utm_medium=copylink

Nous invitons chacun à la signer, en indiquant vos motivations, et à la faire connaitre auprès des locataires et des élus des villes concernées.